Récit de la 2ème manche de la coupe de France à st Pompon :

Après les pluies des derniers jours, la reco du vendredi nous permettait de découvrir un parcours détrempé, boueux, aux dévers et aux sévères montées glissantes, obligeant à de nombreux passages à pied dans les sous bois humides.

Mais le temps uniquement nuageux du samedi matin, les premiers passages des masters, et le retour du soleil, nous laissait un tracé de plus en plus praticable en fin de matinée.

Bon départ groupé pour les open et espoirs avec Jules Soyez qui se place dans le premier tiers du groupe au premier virage.

Mais il se fera doubler dans le 1er tour par une quinzaine d’indélicats qui ont coupé une boucle du parcours (pas vu, pas pris !) et seront gênants dans les singles étroits et techniques.

Cependant, il remonte peu à peu à chaque boucle et finit à la 87ème place au scratch, soit: 58ème en  espoir.
Guillaume LoustauJules Soyez

Vient le tour des cadets avec Guillaume Loustau, placé dans les dernières lignes sur la grille des quelques 190 partants.

Bousculades et chutes dans le start bouillonnant, comme d’habitude chez les cadets.

Au premier passage, il pointe vers les 140, puis de mieux en mieux, remonte pour finir à la 118ème place :

« Pour ma part je fais un premier tour et un départ en dedans pour après retrouver un bon rythme et de bonnes sensations mais c’était trop tard et trop dur de tout remonter… »

Difficile de grappiller des places sur ce parcours très étroit et constamment technique ou chacun donne le meilleur de soit.

Malgré des résultats encore éloignés de la tête de course, on a pu voir chez nos 2 jeunes crosseux une nette progression dans le potentiel physique et dans la combativité.

A suivre… dans 5 semaines pour la 3éme manche XC à Locminé en terre Bretonne.