Coupe du Monde Fort William (Ecosse) : 16e place pour Txomin Peltrault

Txomin Peltrault, jeune descendeur de Lourdes VTT était sélectionné par Emmanuel Hubert (Entraineur National VTT DH à la FFC) pour participer à la Coupe du Monde de Fort William en Ecosse.

Avec 14 organisations de Coupe du Monde, Fort William est un peu LA course mythique que chaque pilote rêve de faire un jour. Cette compétition est devenue au fil des années un événement incontournable pour tout le pays, les spectateurs traversent toute l’Ecosse pour venir y assister. On ne peut qu’espérer que la Coupe du Monde de Lourdes suive le même chemin, et à en croire nos 2 premières organisations, nous sommes sur la bonne voie.

Ce rêve est devenu réalité pour Txomin, qui allait donc participer à sa 2e Coupe du Monde.

Direction les Highlands, région montagneuse située au nord-ouest de l’Ecosse, réputée pour la beauté de ses paysages, ses vaches à poils long et son climat généralement « humide »… On dit que Fort William est la ville la plus arrosée d’Ecosse avec 300 jours de pluie par an pour 2000 mm de précipitation !

Mais cette année, les 3 jours de compétitions allaient se dérouler sous un magnifique temps et dans la poussière… Fait quasiment exceptionnel à en croire les locaux et les habitués à cette compétition.

La piste de Fort William est une piste très longue, plus de 4 min 30 pour les meilleurs, avec une partie haute très rapide alternant virages relevés et passages en granit. Ici ça va vite et ça secoue.

Un milieu technique avec passages en racines où de nombreux pilotes perdront de précieuses seconde.

Puis une partie finale, appelée « Motorway » (autoroute) qui porte bien son nom, il s’agit d’une partie ultra rapide parsemée de gros jumps et d’un gros pédalage.

En résumé une piste exigeante physiquement pour le haut et le bas du corps. Contrairement à Lourdes ou à d’autres piste, la technique de pilotage ne suffit pas, il faut également avoir de gros cuissots. Certains pilotes aiment, d’autres moins, mais toujours est-il que prendre le départ de cette course est quelque chose d’exceptionnel.

Hormis Lourdes, Txomin était encore peu habitué à rouler sur des pistes de Coupe du Monde, car la vitesse est beaucoup plus élevée que sur une piste de Coupe de France.

Vendredi : entraînements

Malgré ça, dès les entraînements du vendredi et grâce aux précieux conseils d’Emmanuel Hubert, Txomin prend ses repères et commence à aller de plus en plus vite.

Samedi : qualification

Le samedi matin est consacré à une session d’entrainement, puis en début d’après-midi la manche de qualification.

Dans la catégorie des Juniors, seuls 30 pilotes seront qualifiés pour la finale du lendemain, 80 chez les hommes Élites et 20 chez les dames, la pression est donc présente pour bon nombre de pilotes.

Txomin réalise un bon run, sans trop d’erreurs, et se glisse à la 27e place, il pourra donc participer à la finale !

Dimanche : la finale

Le dimanche matin, il effectue une dernière reconnaissance de la piste afin de corriger quelques trajectoires où il savait qu’il avait perdu du temps.

Dimanche après-midi, place à la finale, Txomin s’élance, réalise une très belle course et arrive dans la raquette d’arrivée complètement exténué. Il prend la 1ère place provisoire et monte sur le Hot Seat sous les regards d’une immense foule massée tout autour de la zone d’arrivée.

Il termine au final 16e de l’épreuve en catégorie Junior et 3e Français, très content de son résultat.

Une très belle performance pour lui, et une place méritée car la concurrence était là !