La piste de la Coupe du Monde (piste Noire du Pic du Jer) est fermée jusqu’à la course, merci de votre compréhension.

Caractéristiques

  • Longueur : 2.0km
  • Dénivelé : 477m
  • Altitude du point de départ : 900m
  • Etat : fermé pour travaux
  • Remonté : funiculaire (7 minutes)
  • Accès piéton: gratuit tout le long de la piste (chaussures de marche conseillées), voir la rubrique infos spectateurs.

Les vainqueurs 2013-2014

Vainqueurs 2014 (régionale MPY) :
PIERRON Amaury : 02:59.136 (piste raccourcie, cause intempéries)
RAGOT Emmeline : 03:36.59

Vainqueurs 2013 (coupe de france FFC) :
THIRION Rémi : 4:04.423
NICOLE Myriam : 4:51.991

Les passages chauds

Passage 1Start : le chrono démarre ici, les pilotes s’élancent sur une longue passerelle en bois, suivie d’un saut puis d’un virage en passant sous les arches du funiculaire.

Passage 2Le pierrier : on attaque directement par les choses sérieuses, il s’agit du le 1er passage technique de la piste, des rochers un peu partout, ça glisse, c’est technique, il n’y a pas le droit à l’erreur.

Passage 3Petit pont : une zone rapide parsemée de sauts qui se termine par le saut du « petit pont », où les spectateurs pourront traverser et voir les pilotes sauter par-dessus leur tête…

Passage 4Toboggan : la description est dans le nom, ça va vite ça tourne et on sort pas de la trace…

Passage 5 – Le Mur : 2e gros passage technique de la piste, un gros mur, plusieurs mètres de dénivelé avalés en quelques secondes, probablement l’un des passages les plus spectaculaire de la piste !

Passage 6Le Shuss : une section rapide au travers une plantation de sapin, on récupère mentalement du passage précédent, mais attention à ne pas trop se relâcher, la vitesse est élevée et les arbres passent près !

Passage 7La cascade : toujours de la vitesse dans ce passage, plusieurs choix de lignes possibles avec plus ou moins de rocher ou d’engagement suivant le choix.

Passage 8Road Gap 1 : Le 1er road gap, un bon 2.5m de haut par 10m de long le tout en hip (saut tournant).

Passage 9Road Gap 2 : Le 2e et dernier road gap de la piste, environ 3m de haut, 12m de long avec de gros sapins proche de l’atterrissage, il risque d’y avoir du spectacle dans le coin, à noter qu’en cas de fortes chaleurs, une buvette (bière…) sera installée au niveau du saut !

Passage 10La promenade des Anglais : une zone dans les sapins dans le pur style Savoyard… Les racines pourraient bien faire leur apparition au fur et à mesure du weekend…

Passage 11Le saut du rocher : une traversée de piste 4×4 avec un rocher à éviter, enrouler ou tirer, au choix, la dernière option est réservée aux cœurs bien accrochés ! Un passage très spectaculaire là aussi.

Passage 12Le Canyon : ici pour changer ça va très vite, la terre est argileuse il n’y a quasiment plus de terre, il reste uniquement des rochers de schiste façon curling, bref c’est très glissant, et là aussi, il y a une ligne spéciale « cojones », qui peut faire gagner du temps, ou bien en faire perdre beaucoup…

Passage 13Le devers : ce passage était appelé à l’origine le bourbier…  Vu que la météo annonce « beau temps et soleil » pour l’événement, nous avons renommé ce passage « le devers » puisque une ligne plus rapide en dévers est désormais possible.

Passage 14Step Up : « Allo Houston ?, ici Lourdes… », imaginez une grande ligne droite (plus de 60km/h…), un saut, et un looooong plat derrière pour atterrir, pas de doute, celui qui atterrira le plus loin gagnera le respect des spectateurs !

Passage 15L’arène : dernière partie de la piste, le pilote arrive du passage précédent lancé à Mach 12, une vue dégagée depuis l’aire d’arrivée, il entre dans l’arène sous les cris du public, les tribunes hurlent, le chrono défile, il reste deux virages relevés avalés en une fraction de seconde, il traverse la passerelle qui passe par-dessus la route, le saut final, tout le monde retient son souffle, le manager à le regard livide en mordant sa casquette, la petite amie du pilote ferme les yeux, le speaker devient hystérique, des spectateurs s’évanouissent… c’est de la pure folie sur l’aire d’arrivée ! Le pilote franchi enfin la ligne d’arrivée, le chrono s’arrête et le verdict tombe !

Voilà ce que vous aurez la chance de vivre si vous venez ! Alors n’hésitez plus !

(Vous ne nous croyez toujours pas, allez jeter un coup d’œil dans la rubrique vidéo.

Quelques photos (Images Loïc Arnould)

Le tracé

Plan piste & paddock