Clément et Lilian, les responsables de la section Vélo Montagne et porteurs de la Pyr’Epic nous livrent leurs sentiments sur cet événement

/ Clément

Ta pratique du VTT ?

Un passé (et trop cassé !) en enduro, orientée plus raid et montagne maintenant, je roule partout où il y a des bons sentiers, il n’est même pas envisageable de sortir mon vélo sans faire une bonne descente.

Ton vtt pour ce test ?

Un Trek fuel 29 pouces, 120 de débattement avant et arrière, environ 12,8kg, disque en 180, double plateaux 22-38, tige de selle télescopique, des pneu en 2.3 et 2.2 d’environ 700g (la limite niveau légèreté !). C’est le vélo idéal pour « performer » sur la Pyr’Epic, un rendement de xc et un peu de débattement pour envoyer en descente (c’est souvent limite !)

Chaussures shimano mt44, parfaites pour marcher, autant important que le vélo sur la Pyr’Epic

La Pyr’Epic c’est…

Le rendez vous des amateurs de bon vtt en montagne. La priorité est de vous proposer un maximum de sentier descendant de qualité.

Des conseils pour le 3 et 4 septembre 2016 ?

Niveau matos, si vous souhaitez jouer le classement, un vélo comme le mien est parfait. Il faut être assez endurant pour affronter de longue montée, 1500d+ pour la plus longue ! Et être bon techniquement pour bien enchaîner les descentes.

Si le classement n’est pas votre priorité, un vélo en 140-150mm de débattement est parfait, pour pleinement vous faire plaisir en descente.

Autre conseil, exit les chaussures de xc, optez pour une bonne paire de chaussure mixte vtt/marche confortable, chez nous ça monte et pas tous le temps sur le vélo, minimum 1000d+ en portage pour les meilleurs…

Pour conclure si vos mots préférés sont vtt, montagnes, singles, descentes et épingles, La Pyr’Epic est faites pour vous!

/ Lilian

JA0A0764_1

Ta pratique du VTT ?

En montagne, surtout pour aller chercher de belles et longues descentes… même s’il faut porter longtemps. Un peu obsédé par la découverte de nouveaux sentiers dans ma vallée…

Ton vtt pour ce test ?

Un Iron Horse 6.4 de 2009 en 26 pouces. 160 mm de débattement avant et arrière, disque en 200mm, montage en chambre à air avec Maxxis Minion en 2.5 à l’avant et High Roller en 2.4 à l’arrière, transmission mono 30×36, pédales plates. Je ne connais pas le poids « sans la boue » mais ce n’est pas léger…

Un VTT plutôt gaillard et fiable, peut-être pas l’idéal dans le d+ (même si j’arrive à en finir ave cette Pyr’Epic) mais impeccable quand la pente s’inverse.

La Pyr’Epic c’est…

Le plaisir de rouler en montagne en enchaînant de longues et belles descentes. La chance de profiter de trois remontées mécaniques et de partir du Pic du midi.

Des conseils pour le 3 et 4 septembre 2016 ?

Tout dépend si vous êtes là pour la gagne ou simplement pour profiter des sentiers. Si on veut jouer la gagne un vélo léger avec un débattement de 120mm sera l’idéal. Sinon un tout suspendu avec 140-150 semble bien placé. Après ne lésinez pas sur la fiabilité du matos car on enchaîne quand même deux grosses journées : disque d’au moins 180mm, pneu renforcés…

Comme tout parcours de VTT en montagne la gestion sur la durée de l’effort, des portes horaires, du matériel, de l’engagement est primordiale si l’on veut arriver au bout. Il devrait y avoir quelques portages donc autant avoir l’habitude et être bien chaussé. Sinon les descentes ne sont pas hyper techniques tant qu’on connaît bien son niveau et qu’on ne s’enflamme pas trop… Même si ça reste du beau single de montagne !!

JA0A0644_1